Nous avons actuellement plus de 58 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 41 sur le forum)

Écrit par
Félix

L’instant Live // Raphael Saadiq @La Maroquinerie

Vendredi 17 avril 2009 à 11:50 | Dans la catégorie Concerts

Raphael Saadiq Live

Quand je repense au concert de Raphael Saadiq donné mardi dernier (14 avril 2009) à la Maroquinerie, un mot me vient tout de suite à l’esprit : Bonheur.
Dans une ambiance détendue et intimiste, Raphael Saadiq et sa bande nous ont fait revivre la période magique de la Motown à travers de boeufs et d’extraits de son dernier album. Pendant presque 1h30, dépassant largement les 45min prévues, la Maroquinerie s’est transformée en une machine à remonter dans le temps pour le pur bonheur du publique.Delphine, notre grande gagnante, décrit parfaitement l’évènement. Témoignage à chaud :

Un concert intimiste qui vous imprègne d’une joie indéfinissable
Sur scène une dose d’énergie presque venue d’ailleurs c’était juste whouaaa, des morceaux qui ne vous laissent pas d’autres choix que de bouger
Que dire à part que le génie à trouver son enveloppe en la personne de Mr Raphael Saadiq
Tout les acteurs ( les choristes, les musiciens….) de cette soirée était juste incroyables
J’en veux encore !!!!!

Alors encore merci pour ce moment magique

Je conclurai par un merci Monsieur Saadiq en vous laissant avec quelques photos prises lors du concert.

A noter que pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance d’être là, le concert sera radiodiffusé ce soir sur Virgin radio !

Écrit par
Damien

L’instant Live // Luciole @ La Boule Noire

Mercredi 8 avril 2009 à 12:30 | Dans la catégorie Concerts

Je vous passerai le long et pompeux laïus de présentation, mais pour faire bref je prends des photos de concerts depuis quelques années. Premiers pas aux côtés de zik4zik donc, et il faut bien le dire pour une première ce fût une doublement bonne surprise. 1973 et Luciole.

La première partie m’a pas mal fait penser à Jude où à ce genre de folk/rock léger, bien écrit, et bien interprêté. Un moment simple et touchant de sincérité.

 2009_04_01_luciole_8959.jpg2009_04_01_luciole_9017.jpg

Mais parlons du pti bout de femme, qui il faut bien le dire accroche, touche et fait mouche. Ses mots sont finement ciselés, s’immiscent sans bruit pour résonner crescendo.

De sujets légers comme amours et déceptions en réflexions, on entre dans l’univers de Luciole sans vraiment s’en rendre compte… et pourtant. Sa joie d’être sur scène, non sa joie d’être suffirent à me conquir. Bref luciole et ses acolytes rayonnent tellement que ça réchauffe le cœur et les oreilles.

 
 
Article et photos par beorn
 

Cette semaine, deux soirées crépuscule de la demoiselle :

- Jeudi à 19h30 aux Galeries Lafayette Maison, boulevard Haussman, espace salon, 2ème étage.

- Vendredi à 21h à la Tribu, 30 rue Louis Bordes à Stains.

 
Toutes les dates sur son myspace

Écrit par
Félix

L’instant Live // Skye @ L’Atelier de la Main D’or

Vendredi 3 avril 2009 à 12:30 | Dans la catégorie Concerts

 

Image_4.png

Le rendez-vous était donné à l’Atelier de la Main d’Or dans le quartier de la Bastille à Paris pour le showcase “très privé”, nous dit-on, de Skye. Ce nom vous dit peut-être quelque chose puisque vous avez pu entendre son 1er EP sur Zik4Zik et découvrir une vidéo live balancée il y a quelques jours en cadeau par Damien. J’avoue ne pas la connaitre avant d’avoir “googlé” son nom quelques heures plus tôt et pourtant je l’avais déjà entendu, notamment en tant que choriste pour la tournée de Christophe Willem (son “costume” en bandelettes et sa voix m’avait scotchés à la TV…si si !).

 

C’était une première pour moi à l’Atelier de la Main d’Or qui est en fait un loft amènagé pour recevoir des expos et ce soir là, un concert. L’ambiance était donc cosy, Skye a invité média, professionnels et amis dans son salon pour présenter la 2ème partie de son projet, All My Tears” EP2. Lire le reste de cet article »

Écrit par
Félix

L’instant live // Passion Pit @ Nouveau Casino

Jeudi 12 mars 2009 à 12:00 | Dans la catégorie Concerts
C’est problablement le groupe dont la côte de popularité a augmenté le plus vite ces dernières semaines, si bien qu’ils sont déjà annoncés par certains comme la révélation 2009. Celina vous les a d’ailleurs présenté il y a quelques temps comme un des groupes à surveiller en ce début d’année (ben quoi ? on est encore en Mars ;-)). Passion Pit était au Nouveau Casino de Paris récemment (02 mars) pour leur première date en France.
Un public constitué de curieux et de jeunes branchés s’était donné rendez-vous pour cette première apparition dans nos contrées. Je passerai sur la première partie, un dj set horriblement mixé, qui malgré quelques titres bien efficaces n’a fait que décoller timidement l’ambiance.

Après 1h30 d’attentes, le groupe de Michael Angelakos prend place sur la scène. Une brève présentation plus tard et les cinq geeks nous balance leur son pop dopé aux synthés et aux samples en tout genre, un vrai patchwork sonores. La voix haut perché du chanteur a du mal à se faire une place dans cette diversités de sons et de bass. Pas tout à fait à l’aise au début, on sent que cette première séries de concerts est un tour de chauffe avant la sortie de l’album. Le groupe enchaine les chansons. C’est agréable mais on ne retrouve pas vraiment cette touche de folie que comportait leur EP, Chunk of Change.

Vient alors la chanson qui marquera sans doute les esprits, “Sleepyhead“, déjà connue d’une partie du public qui n’hésitera pas à reprendre les paroles et à se déhancher furieusement dans un moment qui restera le point culminant de la soirée.

Le concert se termine au bout de 45 min avec une ultime chanson, jouée piano voix. C’était court, mais malgré la voix parfois agaçante du chanteur, l’ensemble fonctionne et on en redemande. Leur premier album devrait débarquer pour le mois de mai, la rédaction se tient déjà prêt pour vous en faire une première critique.

Écrit par
Damien

Satine ünder philharmonëën // la review du concert

Mardi 25 novembre 2008 à 11:50 | Dans la catégorie Chroniques, Concerts

Hier soir se tenait le concert de Satine accompagné d’un orchestre philharmonique de 40 musiciens dans un théâtre du Gymnase plein à craquer.

Le projet est né d’une idée folle du groupe qui voulait adapter leur répertoire avec un orchestre philharmonique. L’envie et la passion ont guidé les membres du groupe à travers les 10 mois de travail que représentent une aventure d’une telle envergure, car le groupe est auto-produit et a du trouver les partenaires armé de leur seul enthousiasme. Il a d’abord fallu constituer un orchestre de 40 musiciens, faire les arrangements, trouver une salle et cerise sur le gâteau, filmer ce concert unique.

C’est un pari réussi car le théâtre était plein à craquer et le groupe a eu le droit à une ” inn”ovation digne des efforts entrepris.

 

Lire le reste de cet article »

Écrit par
Damien

Evènement // Satine Under Philharmonëën

Lundi 24 novembre 2008 à 12:31 | Dans la catégorie Chroniques, Concerts

orne1.jpg

ÉVÉNEMENT :  24 NOVEMBRE 2008

CONCERT DE SATINE AVEC UN ORCHESTRE PHILHARMONIQUE

Satine, groupe auto-produit vainqueur du Fallenfest festival 2007, programme un concert hors du commun en novembre en réinterprétant son répertoire avec un orchestre d’une quarantaine de musiciens classiques. Toute la beauté et l’ envergure du projet tient uniquement à l’enthousiasme et à la volonté d’une équipe de talent et de coeur qui a décidé de suivre satine dans cette grande aventure. Qu’ils soient chef d’orchestre, instrumentistes professionnels, ingénieurs du son et lumière ou simplement amis, tous permettent au groupe de réaliser leur plus beau projet.

 orne2.jpg

Zik4Zik est partenaire de cet évènement unique pour un groupe totalement auto produit.

Découvrez ce groupe et faite nous vos commentaires, des places sont a gagner pour ce soir, alors lachez vous…

Lire le reste de cet article »

Écrit par
Félix

L’instant live // Sophie Delila

Mardi 18 novembre 2008 à 10:30 | Dans la catégorie Chroniques, Concerts

Concert Sophie Delila

Nous avons rencontré Sophie Delila il y a quelques semaines pour un concert privé en live acoustique, sans micro, ni artifice électronique. Le rendez-vous était donné aux théâtre Côté Court, une petite salle à l’ambiance intimiste : éclairage à la bougie, tapis au sol et petit fauteuil noir. Elle se présente devant « ses convives », tout de noir vêtue, avec sa coupe afro (ou presque, elle a juste les cheveux fortement bouclé !) rappelant ses modèles américains et accompagnée simplement d’un guitariste. Elle enchaine les morceaux de l’album, nous faisant ainsi apprécier sa voix chaude tantôt fragile, tantôt pleine de force. Aucune fausse note à signaler, Sophie Delila maîtrise parfaitement sa voix et ses émotions.

Lire le reste de cet article »



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail